La crise sanitaire freine le chantier du tram liégeois

Le tram de Liège sillonnera la vallée de la Meuse, de Sclessin à Coronmeuse.
Le tram de Liège sillonnera la vallée de la Meuse, de Sclessin à Coronmeuse. - D.R.

L’épidémie de coronavirus n’est pas sans conséquences sur le « chantier du siècle » à Liège : la création d’une ligne de tram de plus de 11 km qui traverse la ville, entre le stade de Sclessin et le site de Coronmeuse. Le consortium privé Tram’Ardent qui a la charge des travaux et de la fourniture du matériel roulant à travers le groupe espagnol CAF a fait savoir à l’Opérateur de transport de Wallonie (OTW, ex-groupe TEC) que la mise en service ne pourrait pas avoir lieu avant 2023.

Le calendrier initial prévoyait une phase de test en août et septembre 2022 et l’ouverture au public en octobre. Mais au printemps dernier, le premier confinement a ralenti ou arrêté les activités des fournisseurs de matériaux. Il a aussi imposé des règles de prudence sur le chantier. Elles étaient peu compatibles avec le travail intensif dans des tranchées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct