Dermagne et Febelfin travaillent à réduire la fracture numérique

"Il y a un point d'attention essentiel pour les personnes victimes de la fracture numérique", a insisté le ministre.

Des réunions "vont à présent être planifiées rapidement pour aboutir dans les prochains mois, conformément à l'accord de gouvernement, à des avancées concrètes en faveur de la lutte contre la fracture numérique, de la protection des consommateurs et de la relance de notre économie", indique en fin de journée le cabinet Dermagne.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct