Plan de relance: un accord sur le partage des 5,925 milliards européens contesté à Bruxelles

Thomas Dermine, secrétaire d’Etat, est à la manœuvre depuis novembre dernier.
Thomas Dermine, secrétaire d’Etat, est à la manœuvre depuis novembre dernier. - Pierre-Yves Thienpont.

Le plan de relance, ou plan de reprise, est avancé. Nous détaillions lundi les grands axes de cette opération qui doit contribuer à redéployer notre économie, durement frappée dans la crise covid, cela sur la base d’un financement global octroyé par l’Union européenne, égal à 5,925 milliards d’euros pour la Belgique.

Encore fallait-il s’entendre sur la répartition de l’enveloppe entre les entités fédérale et fédérées. Toujours un exercice délicat chez nous, le communautaire n’est jamais loin. Les discussions n’ont pas duré. Un accord est en effet intervenu lundi soir, associant le Premier ministre et les ministres-présidents, sous le regard de Thomas Dermine (PS), secrétaire d’Etat à la relance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct