L'UE veut avancer le lancement de la nouvelle génération de satellites Galileo

"Il n'y a pas de temps à perdre avec les technologies du passé, car nous devons projeter l'Europe dans les prochaines courses technologiques", a plaidé le commissaire au Marché intérieur, lors de la 13e conférence spatiale européenne à Bruxelles.

La Commission européenne avait émis en mai 2018 un "avis de marché" pour l'acquisition de 4 satellites de prochaine génération "ayant des caractéristiques évoluées pour assurer la continuité de la constellation Galileo en 2025-2026".

"A la suite de l'évaluation technique (des offres soumises par les industriels, ndlr), la décision a été prise. Elle sera annoncée d'ici la fin du mois", a déclaré M. Breton.

Le système de positionnement par satellite est l'un des programmes phares de l'Europe dans le secteur spatial. Ses 26 satellites (30 à terme) fournissent une alternative aux systèmes américain GPS, russe Glonass ou chinois Beidou et doivent assurer à l'UE son autonomie stratégique dans ce domaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct