lesoirimmo

Les mauvaises nouvelles se poursuivent pour Trump : les organisateurs du PGA ne veulent plus jouer sur ses parcours de golf

Donald Trump
Donald Trump - Photo news

Sous le coup d’une nouvelle procédure de destitution, à neuf jours de l’investiture de Joe Biden, le président déchu semble devenir infréquentable pour les dirigeants de ce sport. Si on devait en utiliser le champ lexical, on dirait qu’il est dans le rough, ces herbes hautes dont il est si difficile de sortir sans dommage, voire dans la rivière.

Dimanche, la PGA d’Amérique a décidé de ne pas organiser le Championnat PGA 2022 au Trump National à Bedminster, dans le New Jersey. «Notre marque était en jeu», a justifié Seth Waugh, le directeur général de l’instance organisatrice du tournoi du Grand Chelem.

Ce parcours, où s’est déroulé l’US Open féminin 2017, malgré des commentaires sexistes tenus par le milliardaire lors de sa précédente campagne électorale, a été choisi en 2014 par la PGA d’Amérique. Qui a fait donc machine arrière, plus pour des raisons commerciales, liées à l’image, que politiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct