Oubliez la 5G! Les industriels préparent déjà la 6G

La 6G devrait provoquer la disparition de la saisie manuelle sur un clavier. Sur cette projection de l’Université d’Oulu, en Finlande, une pionnière de la 6G, on découvre une interface technologique à même la paume de la main.
La 6G devrait provoquer la disparition de la saisie manuelle sur un clavier. Sur cette projection de l’Université d’Oulu, en Finlande, une pionnière de la 6G, on découvre une interface technologique à même la paume de la main. - Université d’Oulu

Ce n’est pas une faute de frappe. La course à la 6G a bien débuté. L’Union européenne a voulu, dès le 1er janvier 2021, définir « sa vision » de la prochaine 6G. Elle a confié le pilotage de ce « projet phare » baptisé Hexa-X à Nokia et à Ericsson, deux noms qui rappellent la préhistoire de la téléphonie mobile.

Pour les spécialistes des télécoms, ce calendrier n’a rien d’étonnant. « Même si la commercialisation de la 5G en est encore à sa phase initiale, il n’est pas trop tôt pour se préparer pour la 6G, car il faut généralement dix ans entre le début de la recherche et sa commercialisation », a expliqué Sunghyun Choi, un responsable de Samsung, dans le « livre blanc » qui donne la vision coréenne de la future 6G. Comme la 5G a débarqué dans les années 2020, la 6G devrait logiquement lui succéder en 2030.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct