Masters de Doha: Matthias Casse les pieds sur terre

Pour Casse, l’objectif nº1 cette année reste le tournoi olympique.
Pour Casse, l’objectif nº1 cette année reste le tournoi olympique. - Belga

Matthias Casse peut donc avoir un jour « sans » ! Après deux formidables saisons 2019 et 2020 – très abrégée cette dernière, quand même… – où il a, dans le désordre, été sacré vice-champion du monde, décroché une médaille d’or et une médaille de bronze européennes, gagné le Masters, remporté le prestigieux Grand Chelem de Paris et, en passant, atteint la place de nº 1 mondial – qu’il devrait conserver – dans la très compliquée catégorie des moins de 81 kg, l’Anversois a subi un brutal coup d’arrêt, ce mardi, au Masters de Doha.

Lors de son premier combat du jour, face au solide Suédois Robin Pacek (IJF 25), il n’a jamais été en mesure de trouver l’ouverture ni le bon rythme et a été, dans le golden score, inexorablement contré en rentrant un mouvement d’épaule. Une défaite aussi surprenante qu’inhabituelle dans son chef puisqu’il n’avait plus été battu aussi rapidement depuis avril 2019, à Antalya. « J’avais perdu l’habitude de regarder les tournois depuis les tribunes ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct