Le fédéralisme du chacun pour soi

Le fédéralisme du chacun pour soi
BELGA.

Le plan pour la reprise et la résilience offre une belle occasion à la Belgique de se relancer, dans une vision commune à toutes les entités du Royaume. La trame est plutôt prometteuse, les idées sont légion, reste à les articuler en un projet ambitieux et cohérent à transmettre à l’Europe, bailleuse de fonds. Sauf qu’avant d’écrire cette histoire commune, les six gouvernements du pays ont voulu négocier leur part de gâteau. Avec succès, pensait-on lundi soir, lorsque la clé de répartition des 5,9 milliards a été saluée comme un beau symbole du fédéralisme de coopération…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct