Le variant du coronavirus met les pays européens «dans les starting blocks d’une troisième vague », prévient Emmanuel André

Le variant du coronavirus met les pays européens «dans les starting blocks d’une troisième vague », prévient Emmanuel André
Photo News

Le nombre grandissant de nouvelles infections au variant britannique du coronavirus inquiète les experts. Alors que le biostatisticien Geert Molenberghs (UHasselt/KU Leuven) suggère d’envisager la fermeture des frontières, Marc Van Ranst estime, quant à lui, que les règles pourront être assouplies dans deux mois au plus tôt – « à moins que la politique n’en décide autrement ».

Emmanuel André considère de son côté que « les voyages internationaux et les différences profondes entre les pays européens en ce qui concerne la prévention, la surveillance et le contrôle des nouveaux variants met l’ensemble des pays européens dans les starting blocks d’une troisième vague épidémique. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct