Revirement du gouvernement sur le dossier «libyen» du prince Laurent: déblocage en vue?

Revirement du gouvernement sur le dossier «libyen» du prince Laurent: déblocage en vue?
Belga.

Déblocage en vue ? Après des années de demandes répétées de la part du liquidateur de l’ex-fondation du prince Laurent ? Ce mercredi, en commission à la Chambre, le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) a déclaré en réponse aux députés « ne plus voir d’objection » à notifier le Comité des sanctions de l’ONU.

L’idée proposée par les avocats et le liquidateur de GSDT ? Que le gouvernement belge notifie son intention au Comité des sanctions de l’ONU d’aller puiser la somme sur les comptes - gelés en Belgique depuis 2011 - de fonds souverains libyens. Si le Comité ne s’y opposait pas, le liquidateur pourrait alors lancer les démarches en Belgique pour saisir les sommes dues par l’Etat libyen.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct