Commerce: la lourde facture financière et psychique du covid

Commerce: la lourde facture financière et psychique du covid
Pierre-Yves Thienpont.

Dix mois. Cela fait déjà dix mois que le covid est entré dans nos vies et les a déboussolées, tant sanitairement que psychologiquement. Et tant socialement qu’économiquement. Pour les petites entreprises et les indépendants actifs dans le commerce et les services dits « non essentiels », les fermetures forcées – tant passées que présentes – couplées aux réouvertures sous fortes contraintes ont eu un impact financier particulièrement dramatique. Les pertes de ces entrepreneurs se sont élevées à près de 60 % en avril et encore entre 25 et 30 % en septembre, selon des chiffres compilés par la Banque nationale (BNB).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct