Coronavirus - A moins d'un troisième confinement, North Sea Port voudrait réduire de moitié ses pertes

Au début de la semaine, Volvo avait annoncé une baisse de sa production. Le constructeur automobile avait temporairement arrêté sa chaîne de production l'an dernier en raison de la crise et n'a pas pu rattraper son retard. "De toute façon, avec un confinement, vous perdez un certain volume", situe Daan Schalck. "Si un troisième lockdown à travers l'Europe devait être drastique et durer longtemps, vous verrez à nouveau moins de transports", prédit celui qui dirige les ports de Gand, Flessingue et Terneuzen.

L'impact des confinements futurs serait toutefois moins sévère que le premier, lorsque plusieurs entreprises avaient dû fermer leurs portes. "Cela ne s'est pas produit lors de la deuxième vague", analyse le CEO. La probabilité d'un troisième confinement semble également plus faible à mesure que la campagne de vaccination se met en place, pointe-t-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct