Fabio Jakobsen, le goût de la vie

@W.Beel
@W.Beel

Son visage ne trahit pourtant plus que quelques signes traumatisants de sa terrible chute au Tour de Pologne après 135 points de suture ! Le Néerlandais aspire toutefois à retrouver des dents, sans lesquelles il est parvenu à sourire, laissant éclater le bonheur d’être parmi les siens au stage de Deceuninck-Quick Step sur la Costa Blanca. « Je suis tellement heureux d’être ici, car cette équipe est ma famille où chacun se soucie l’un de l’autre. Je le sais, je l’ai vécu depuis ma chute. Je suis moins bien que le 4 août dernier, mais beaucoup mieux qu’au soir du 5, le jour de ma chute. » C’était à Katowice. Le Néerlandais avait été, cela n’a échappé à personne, volontairement poussé dans les barrières de sécurité au moment du sprint par son compatriote Dylan Groenewegen, suspendu pour neuf mois par l’Union cycliste internationale suite à ce geste inacceptable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct