Stefan Everts: «Joël Robert m’a offert le champagne quand j’ai battu son record»

@Belga
@Belga

Stefan Everts ne s’en souvient pas mais dans sa plus tendre enfance, il a parfois été bercé par Joël Robert dans l’ambiance chamarrée et bruyante d’un Grand Prix de motocross. Né en 1972, le fils d’Harry accompagnait son papa alors en pleine ascension en championnat du monde. À l’instant où l’homme aux six titres lorgnait vers la porte de sortie.

Le Hennuyer, fidèle à son image, se souciait peu de la rivalité qu’il entretenait avec Everts Senior sur la piste. Comme souvent, il se bornait à vivre l’instant présent. Et il était ravi de prendre dans ses bras musculeux un nourrisson en quête de quiétude.

« je l’ai traité de fou mais… »

Des années plus tard, une profonde amitié est née entre le nouveau champion du monde et l’ancienne vedette…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct