Des dizaines d’arrestations, cinq blessés et des dégâts après la manifestation pour Ibrahima

Des dizaines d’arrestations, cinq blessés et des dégâts après la manifestation pour Ibrahima
EPA

La police a procédé à 112 arrestations administratives, dont 30 visées des mineurs, et quatre arrestations judiciaires à la suite de la manifestation pour Ibrahima B., qui a rassemblé environ 500 personnes, mercredi dès 15h00, près du commissariat de la rue de Brabant à Saint-Josse-ten-Noode, a indiqué en soirée Audrey Dereymaeker, la porte-parole de la police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere). Elle ajoute qu’un manifestant a été pris en charge par les ambulanciers sur la place Liedts. De plus, quatre policiers ont été blessés et transportés à l’hôpital. Le calme a pu être rétabli vers 20h00.

La manifestation visait à dénoncer le décès d’un jeune de 23 ans, Ibrahima B., samedi soir dans le cadre d’une interpellation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct