Décès d’Ibrahima, interpellé à Saint-Josse: une crise cardiaque serait en cause, selon de premiers éléments

Décès d’Ibrahima, interpellé à Saint-Josse: une crise cardiaque serait en cause, selon de premiers éléments

Ibrahima B., jeune de 23 ans décédé samedi soir à la suite de son arrestation, est mort d’un arrêt cardiaque, selon les premiers éléments communiqués oralement à la famille, ont indiqué mercredi en fin de journée Me Alexis Deswaef, qui la représente avec Me Guerric Goubau, à l’issue de la manifestation pour dénoncer le rôle de la police. Les rapports de l’autopsie et des analyses toxicologiques n’ont pas encore été communiqués.

« On a dit à la famille que l’autopsie avait révélé une anomalie cardiaque et qu’il avait fait une crise cardiaque, mais on a aussi appris qu’il y aurait écrit dans le rapport d’autopsie que l’anomalie cardiaque ne peut pas expliquer à elle seule la cause de la mort », détaille Me Deswaef. « On devra encore questionner le légiste. Il a couru pour échapper au contrôle, mais c’était un joueur de foot de bon niveau ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct