Près d'un Belge sur 10 en situation de privation matérielle et sociale en 2020

La privation matérielle et sociale implique de ne pas pouvoir se permettre un niveau de vie "standard". Une personne est considérée comme en situation de privation quand elle ne peut pas se permettre au moins cinq des biens matériels ou des actions suivantes: payer à temps ses factures; partir en vacances une semaine par an; manger de la viande, du poisson ou du poulet tous les deux jours; faire face à une dépense imprévue; s'offrir une voiture; chauffer son domicile; remplacer des meubles ou des vêtements; posséder deux paires de chaussures; avoir internet à domicile; aller boire un verre une fois par mois, participer régulièrement à une activité de loisirs et dépenser une petite somme pour soi-même chaque semaine.

Les disparités régionales sont importantes: 21,7% des Bruxellois se trouvaient en situation précaire, contre 15,5% de la population wallonne et 6,3% de la population flamande.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct