NBA: James Harden, un méga transfert qui change tout

L’arrière de 31 ans est le meilleur marqueur des années 2010 devant LeBron James.
L’arrière de 31 ans est le meilleur marqueur des années 2010 devant LeBron James. - AFP

1 Les dessous de la transaction

Aux Etats-Unis, il n’y a pas la pudeur européenne vis-à-vis de l’argent. Les salaires sont, par exemple, fièrement affichés, comme s’il s’agissait de mesurer sa virilité à l’aune de ses revenus. Pourtant, dans les sports outre-Atlantique, il n’est pas question d’argent lors des transferts. Là-bas, on procède généralement via des échanges de joueurs ainsi que via des cessions de choix de draft, la grande sélection des meilleurs jeunes.

Dans la nuit belge de mercredi à jeudi, on a eu droit à un melting-pot de tout cela, un échange « blockbuster » comme les Américains aiment appeler ce genre de transaction. Imaginez : le deal implique quatre équipes, sept joueurs ainsi que de nombreux choix de draft répercutés jusqu’en 2027.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct