Un ex-agent de la Sûreté de l’Etat perquisitionné

«J’estime avoir un statut de lanceur d’alerte. Tout ce que j’ai fait ou dit publiquement, je l’ai fait pour l’intérêt général», insiste Nicolas Ullens.
«J’estime avoir un statut de lanceur d’alerte. Tout ce que j’ai fait ou dit publiquement, je l’ai fait pour l’intérêt général», insiste Nicolas Ullens. - L.Co.

Mardi 12 janvier, dans une maison du Brabant wallon. Une douzaine de policiers, dirigés par un magistrat du parquet de Bruxelles, un juge d’instruction et un inspecteur de la Sûreté de l’Etat (VSSE), débarquent au domicile de Nicolas Ullens de Schooten. L’objet de la visite : une perquisition dans le cadre d’une enquête pour « violation du secret professionnel », ont appris Le Soir et Knack, qui avaient révélé l’existence de cette enquête l’été dernier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct