"L'Oréal offre un cadeau de nouvel an très désagréable à ses travailleurs" (syndicat)

"Les travailleurs sont choqués car la direction annonce ce licenciement de masse comme une première étape dans son intention de fusionner et de déménager. Par le passé, la CSC bâtiment - industrie & énergie (CSCBIE) et la Centrale Nationale des Employés (CNE) ont assisté l'entreprise dans ses transitions afin d'éviter tout licenciement", soulignent dans un communiqué les deux syndicats chrétiens.

Ces derniers s'interrogent sur les motifs de la direction de l'entreprise mais estiment que les raisons de cette décision "ne sont certainement pas" économiques.

"L'Oréal est et reste le leader du marché en Belgique. La valeur des actions a augmenté de façon continue jusqu'à 300% en 15 ans, et le dividende en 2020 est resté au même niveau qu'en 2019", constatent encore la CSC et la CNE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct