Camille Kouchner: «Prendre la parole relève de la nécessité»

Camille Kouchner (à gauche) et Andréa Bescond.
Camille Kouchner (à gauche) et Andréa Bescond. - Bénédicte Roscot et Daniel Fouray/«Ouest-France»

Depuis que son livre est sorti, la réalité lui est devenue très difficile à supporter. A 45 ans, Camille, la fille de Bernard Kouchner, a publié La familia grande parce qu’elle ne pouvait plus se taire. En écrivant que son frère jumeau était abusé sexuellement par son beau-père, le soir au coucher, elle a provoqué l’onde de choc de ce que l’on appelle déjà l’affaire Duhamel. Pendant des années, pourtant, elle n’a «  rien compris  » de ce qu’il se passait dans la chambre d’à côté. Parce qu’elle était sous emprise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct