L’affaire des allocations fait tomber le Premier ministre néerlandais

Le Premier ministre néerlandais démissionnaire Mark Rutte à La Haye, Pays-Bas, le 15 janvier 2021, après la démission du gouvernement en raison de l'affaire des allocations de garde d'enfants.
Le Premier ministre néerlandais démissionnaire Mark Rutte à La Haye, Pays-Bas, le 15 janvier 2021, après la démission du gouvernement en raison de l'affaire des allocations de garde d'enfants. - EPA

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a confirmé lors d’une conférence de presse vendredi après-midi la démission de son gouvernement. Celle-ci fait suite à l’affaire dite des allocations (« toeslagenaffaire »), qui a fragilisé la majorité. Selon le service d’information du gouvernement (Rijksvoorlichtingsdienst), le roi Willem-Alexander a pris acte de la démission et a demandé au gouvernement de continuer à prendre les décisions jugées nécessaires dans l’intérêt du pays.

« L’État de droit doit protéger ses citoyens d’un gouvernement tout puissant. Cela a échoué de manière épouvantable », a déclaré Mark Rutte, alors que son gouvernement tombe à cause d’un scandale de l’administration fiscale, qui avait accusé à tort des milliers de parents de fraude aux allocations familiales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct