Coronavirus: les mois d’avril et novembre les plus meurtriers de notre histoire

Le taux de mortalité de 2020 (11,1/1.000 habitants) a provisoirement gommé 34 ans de progrès de médecine préventive et curative, nous ramenant à 1986 (taux de mortalité de 11,3).
Le taux de mortalité de 2020 (11,1/1.000 habitants) a provisoirement gommé 34 ans de progrès de médecine préventive et curative, nous ramenant à 1986 (taux de mortalité de 11,3). - Pierre-Yves Thienpont.

Voici de quoi démentir ceux qui s’obstinent à comparer le coronavirus à une vilaine grippe : avec 15.518 décès toutes causes confondues, le mois d’avril 2020 a été, confirment les chiffres diffusés par Statbel ce vendredi, le plus meurtrier depuis 1840. Autrement dit, quasiment depuis la création de l’Etat belge. Il en va de même pour le mois de novembre, qui a enregistré le triste record d’un peu plus de 14.000 décès.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct