Au Liban, la double peine de la crise et du coronavirus

Au Liban, la double peine de la crise et du coronavirus

Reportage

Dans une rue du centre-ville de Beyrouth, Fadi, cadre dans une entreprise d’assurance, passe la tête à travers le rideau de fer d’une épicerie. Il regarde à droite et à gauche puis sort avec deux sacs de courses qu’il met rapidement dans sa voiture. « La vendeuse est sympa, j’ai pu rentrer… J’ai pris de l’eau, de la lessive, des petites choses… », dit-il.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct