Le Covid n’aura pas épargné la guerre Airbus-Boeing

Airbus (à l’avant-plan) et Boeing (à l’arrière), deux géants à la peine.
Airbus (à l’avant-plan) et Boeing (à l’arrière), deux géants à la peine. - Wolfgang Rattay/Reuters

Analyse

La pandémie n’affecte pas les conflits antérieurs. Parfois, elle surligne les enjeux. La guerre économique et industrielle qui oppose historiquement les avionneurs Boeing (USA) et Airbus (Europe) se poursuit, même si le bilan du millésime 2020 fait ressortir deux grands perdants de la crise du Covid. Les voyages étant plus ou moins strictement déconseillés à travers le globe, le secteur du voyage et du tourisme, principaux utilisateurs d’avions, est une des principales victimes de la crise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct