L’Open d’Australie préparé en chambre

Bernard Tomic s’entraîne dans sa chambre d’hôtel. @AFP
Bernard Tomic s’entraîne dans sa chambre d’hôtel. @AFP

Happy Slam ? Pour l’heure, c’est surtout la soupe à la grimace qui est servie aux joueurs et joueuses qualifiés pour le tableau final de l’Australien Open. À trois semaines de l’ouverture du premier grand rendez-vous de la saison, septante-deux d’entre eux sont actuellement cloîtrés dans leur chambre d’hôtel, contraints à une quarantaine de deux semaines suite à quelques cas positifs déplorés dans trois avions (Doha, Abu Dhabi et Los Angeles) acheminant tout ce petit monde vers Melbourne. Évidemment pas la meilleure manière de préparer un Major !

1 A Melbourne, le sujet est « touchy »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct