La ministre de l’Education Caroline Désir: «On ne construit pas l’avenir sur du sable»

«Il faut identifier, année par année, en lien avec le travail fait par l’administration de l’Enseignement, ce qui doit absolument être acquis pour permettre la suite du parcours scolaire.»
«Il faut identifier, année par année, en lien avec le travail fait par l’administration de l’Enseignement, ce qui doit absolument être acquis pour permettre la suite du parcours scolaire.» - Dominique Duchesnes

Caroline Désir, ministre de l’Education, marche entre deux eaux. Entre, d’une part, les consignes du Fédéral qui recommande de restreindre les contacts dans le milieu scolaire et, d’autre part, les difficultés des élèves, parents et professeurs dans ce contexte à nul autre pareil. Alors que tout indique que la situation va perdurer de longues semaines encore – présentiel pour les plus jeunes et enseignement hybride pour les plus âgés –, elle livre au monde de l’école ses recommandations pour un enseignement bienveillant.

Le code rouge est en place depuis fin octobre, ça commence à faire long…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct