Karim Belhocine, l’entraîneur des Zèbres, avant le déplacement à Anderlecht: «Un petit sentiment d’injustice qui, j’espère, aidera à nous surpasser»

Il retrouve son ancien employeur.
Il retrouve son ancien employeur. - Belga

Après trois revers de rang, dont deux en ce début d’année 2021, le Sporting de Charleroi tentera de retrouver le chemin du succès ce mardi soir à Anderlecht, dernier adversaire qu’il a battu, fin décembre sur un but d’Ali Gholizadeh dans les ultimes secondes. Cette rencontre avait d’abord opposé deux équipes assez attentistes avant que Charleroi ne pousse pour l’emporter finalement assez méritoirement. Doit-on s’attendre au même type de match ce mardi soir ? « Je pense qu’on aura deux équipes qui auront l’envie de faire quelque chose durant ce match. On reste dans ce qu’on a fait depuis longtemps et on fera tout pour faire un résultat là-bas », expliquait Karim Belhocine, conscient que le mois de janvier sera important. « Vu les matches à venir, c’est sûr que janvier sera important, mais il restera encore beaucoup de points à prendre derrière et tout ne sera pas décidé dans dix jours. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct