lesoirimmo

Jean-Pierre Bacri était le râleur préféré du cinéma français

Jean-Pierre Bacri était le râleur préféré du cinéma français
Photo News.

On aimait son air bougon et ses coups de gueule, son look de croque-mort et son sens de la répartie cinglante. Sa façon d’être comme sa manière de jouer revendiquaient le minimum de représentation et de séduction. Oui, il tirait la gueule dans les films comme dans la vie. En façade, par pudeur. Contestataire dans l’âme, vomissant la pensée unique, Jean-Pierre Bacri n’avait pas peur d’aller à rebrousse-poil et de dire  :« Je ne vois pas ce qui m’interdit d’être de gauche et d’avoir de l’argent, d’être féministe en étant un homme, de défendre le Maghrébin de service sous prétexte que je ne le suis pas. Ce communautarisme me débecte. ». Il n’a jamais cultivé le sourire gratuit. Par honnêteté. « Pour aimer les autres, il faut s’aimer soi-même mais pour s’aimer soi-même, il faut être aimé », nous avait-il confié un jour Après ça, comment ne pas l’aimer… L’acteur-scénariste est décédé à l’âge de 69 ans et va terriblement nous manquer. Car il connaissait si bien la chanson de la comédie humaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct