Entre parano et complot, plongée dans les réseaux alternatifs des pro-Trump

Militants radicaux pro-Trump et sympathisants de la mouvance QAnon se sont repliés sur d’autres plateformes pour communiquer autour de l’investiture de Joe Biden, qui aura lieu ce 20 janvier.
Militants radicaux pro-Trump et sympathisants de la mouvance QAnon se sont repliés sur d’autres plateformes pour communiquer autour de l’investiture de Joe Biden, qui aura lieu ce 20 janvier. - Reuters.

C’est le calme avant la tempête ». « Cette semaine entrera dans l’Histoire ». Sur Telegram, les messages défilent à une vitesse folle. Bannis de Twitter, interdits de Facebook, militants radicaux pro-Trump et sympathisants de la mouvance QAnon se sont repliés sur d’autres plateformes pour communiquer autour de l’investiture de Joe Biden, qui aura lieu ce mercredi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct