Sous haute tension, Washington redoute un attentat de l’intérieur

Le centre-ville de Washington s’est mué en forteresse à ciel ouvert.
Le centre-ville de Washington s’est mué en forteresse à ciel ouvert. - Reuters.

Un océan de drapeaux étoilés, pour faire oublier le vide abyssal d’une passation de pouvoir tronquée et très largement gâchée : 200.000 mini-bannières étoilées au total ont été plantées sur la pelouse du National Mall, immense esplanade reliant le mémorial Lincoln au Capitole, en plein cœur d’une infranchissable « zone rouge » à Washington, pour faire oublier la foule attendue.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct