Le petit moment qui fait du bien: c’était au temps où l’on chantait dans le train du matin

Le petit moment qui fait du bien: c’était au temps où l’on chantait dans le train du matin

Il fut un temps étonnant où, partout dans le monde, des gens se retrouvaient quotidiennement sans se poser de questions, de manière naturelle, automatique, évidente, pour étudier, travailler, faire du shopping, se déplacer. A cette époque où le masque ne sortait des placards qu’en période de carnaval, le plaisir d’être ensemble pouvait surgir de partout. Même aux moments les plus inattendus. Pour s’en convaincre, il suffit de taper « Train passengers singing over the Rainbow » sur Youtube.

Les premières étapes sont parfaitement raccord avec la grisaille actuelle. Un train arrive en gare, des navetteurs embarquent et un type commence à parler à voix haute dans un wagon. On s’attend au discours habituel faisant appel à la générosité des passagers, mais les propos de l’orateur et son allure d’employé de banque bien sage semblent aller dans une autre direction. On sent déjà les passagers interloqués.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct