Quand toute une population s’évapore

Camilla Sten, sur les traces de sa mère Viveca.
Camilla Sten, sur les traces de sa mère Viveca. - D.R.

Avec sa série d’enquêtes adaptées à la télévision sous le titre de Meurtres à Sandhamn, Viveca Sten est devenue, au même titre que Camilla Läckberg, une des reines du polar suédois. Parallèlement à ces livres couronnés de succès, l’autrice s’est lancée avec sa fille Camilla dans l’écriture d’une trilogie fantastique pour adolescents intitulée L’île des disparus. L’archipel de Stockholm est une source inépuisable d’inspiration pour la famille Sten. Née en 1992, Camilla ne pouvait que suivre les traces de sa célèbre mère et c’est donc sans grand étonnement qu’on découvre son premier roman pour adultes intitulé Le village perdu. A la différence que, cette fois-ci, l’action ne se déroule pas sur une île mais bien dans un village perdu du Norrland, en 1959. Cette année-là, toute la population de la petite cité minière de Silvertjärn a disparu, sans laisser d’adresses. Seul un nourrisson et le corps d’une femme lapidée ont été retrouvés à l’époque par les enquêteurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct