lesoirimmo

«La Lettre d’Ivan De Vadder»: Ces classes moyennes qui règnent sur la Flandre

La taxe kilométrique est une mesure impopulaire parmi d’autres que la plupart des politiciens flamands rechignent à soutenir ouvertement.
La taxe kilométrique est une mesure impopulaire parmi d’autres que la plupart des politiciens flamands rechignent à soutenir ouvertement. - Alain Dewez

Si une chanson populaire moderne dépeint l’âme de la Flandre, c’est probablement Mia, de Gorki, groupe de rock flamand néerlandophone, dont je vous ai déjà parlé. La phrase « De middenstand regeert het land, beter dan ooit tevoren » (« Les classes moyennes règnent sur le pays, plus que jamais ») est perçue comme douloureusement véridique. Et grâce à son caractère reconnaissable, la chanson est devenue populaire, la preuve en est que les prix des récompenses musicales en Flandre ont été baptisés « Music Industry Awards » ou « MIA » ; et aussi que, depuis 2013, une émission de télévision s’appelle « Alleen Elvis blijft bestaan », qui nous rappelle une autre phrase de la même chanson : « Il n’y a qu’Elvis qui survit ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct