lesoirimmo

Vaccin: la sixième dose providentielle, c’était du vent

RTX8NI8U
Reuters

Trois pas en avant, deux pas en arrière. La campagne de vaccination belge ressemble de plus en plus à une procession d’Echternach. Il y a plus d’une semaine, on annonçait une accélération de celle-ci et le début de la vaccination dans les hôpitaux dès ce lundi. Aujourd’hui, on met déjà le pied sur la pédale de frein. La Flandre a annoncé mardi soir qu’elle suspendait provisoirement la vaccination dans les hôpitaux parce que le producteur Pfizer « n’est pas en mesure de garantir une sécurité d’approvisionnement de ses vaccins dans les prochaines semaines », selon l’organisation coupole Zorgnet-Icuro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct