Emmanuel Mouret, vainqueur des Prix Lumières

«Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait» prend admirablement vie avec Camélia Jordana, Niels Schneider, Guillaume Gouix (notre photo), Vincent Macaigne et Emilie Dequenne.
«Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait» prend admirablement vie avec Camélia Jordana, Niels Schneider, Guillaume Gouix (notre photo), Vincent Macaigne et Emilie Dequenne. - D.R.

Les prix Lumières, ce sont les Golden Globe du cinéma français, les prix de la presse internationale à Paris. Malgré le contexte sanitaire, la 26e Cérémonie s’est tenue sous la forme d’une émission diffusée en clair sur Canal+ ce 19 janvier et a sacré Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, l’épatante comédie d’Emmanuel Mouret, meilleur film. On y voit la consécration d’un cinéaste à l’univers unique et singulier, le plébiscite d’un marivaudage savamment rythmé, admirablement maîtrisé, à la hauteur d’un Rohmer. Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, son dixième long-métrage, est une valse de mots, de récits intimes, d’histoires d’amour présentes et passées. Un pas de deux qui se démultiplie, plein de nos inconstances et des circonvolutions inhérentes à la quête vertigineuse du bonheur amoureux passant par le pire comme le meilleur de nos ressentiments. Un jeu jubilatoire de parenthèses dans les parenthèses, d’histoires dans les histoires, d’histoires sur les histoires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct