lesoirimmo

Pourquoi la gonorrhée est-elle de plus en plus difficile à soigner?

Pourquoi la gonorrhée est-elle de plus en plus difficile à soigner?

Plus communément appelée « chaude pisse » dans le langage courant, la gonorrhée serait en recrudescence depuis plusieurs années. L’Organisation mondiale de la santé s’inquiète d’ailleurs de la multiplication des cas de cette infection sexuellement transmissible (IST). En 2016, 87 millions d’individus étaient concernés par la gonorrhée, contre 27 millions en 2012. Un chiffre en hausse qui s’expliquerait notamment par la résistance aux antibiotiques de plus en plus accrue de la Neisseria gonorrhoeae, la bactérie à l’origine de cette IST. Ce phénomène pourrait bien s’aggraver avec la pandémie de Covid-19. « De nombreux antibiotiques ont été utilisés ces derniers mois pour lutter contre le coronavirus. Or, un usage intensif de ceux-ci conduit généralement, à terme, à une résistance plus haute aux antibiotiques. Dans le cas de la gonorrhée, cette résistance est connue depuis plusieurs années. Autrefois, les traitements par voie orale étaient efficaces. Aujourd’hui, 50 % des souches de gonocoque y sont devenues résistantes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct