Une marge (trop) étroite pour le dialogue social

Miranda Ulens (ABVV): «0,4%, c’est une insulte aux travailleurs, une gifle, une aumône».
Miranda Ulens (ABVV): «0,4%, c’est une insulte aux travailleurs, une gifle, une aumône». - belga

ANALYSE

Trop court pour négocier ! Dans une conférence de presse commune, FGTB, CSC et CGSLB ont officialisé la position annoncée ce mardi au banc patronal : ils n’ont pas reçu mandat de leurs instances pour négocier les augmentations salariales des deux années à venir, au départ d’un « plafond » fixé par le Conseil Central de l’Economie à 0,4 %.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct