Avec Joe Biden, l’Irlande savoure l’avènement de l’un des siens

En 2016, alors vice-président de Barack Obama, Joe Biden était allé à la rencontre de la population de Ballina, berceau de ses ancêtres, lors d’une visite en République d’Irlande.
En 2016, alors vice-président de Barack Obama, Joe Biden était allé à la rencontre de la population de Ballina, berceau de ses ancêtres, lors d’une visite en République d’Irlande. - EPA

En quittant le Delaware pour se rendre à Washington à la veille de son investiture, c’est un Joe Biden très ému qui citait James Joyce dans son discours. Les poètes irlandais font depuis longtemps partie de sa rhétorique – Seamus Heaney, W. B. Yeats… Un moyen pour lui de rappeler encore et encore ses racines et son attachement à l’île d’Emeraude.

Voilà déjà cent septante ans que les ancêtres de Joe Biden ont quitté les comtés de Lough et de Mayo, fuyant la Grande Famine pour le Nouveau Monde. Mais la culture irlandaise ne se dissout pas si rapidement – en témoignent les quelque 30 millions d’Américains qui se revendiquent eux aussi de cet héritage. Quand Joe Biden grandit à Scranton, c’est une ville irlando-américaine typique, où les noms de rues sont écrits en gaélique. Sa grand-mère lui parle cette langue, lui inculque les valeurs des immigrés et la fierté de faire partie de cette communauté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct