RD Congo: la crainte de nouvelles tensions entre Kasaï et Katanga

Le pasteur méthodiste Ngoy Mulunda, à l’époque où il présidait la Céni - Commission électorale nationale indépendante: une attaque en règle qui n’a pas plu aux autorités...
Le pasteur méthodiste Ngoy Mulunda, à l’époque où il présidait la Céni - Commission électorale nationale indépendante: une attaque en règle qui n’a pas plu aux autorités... - Photo d’archives AFP.

Décodage

Le pasteur méthodiste Ngoy Mulunda, ancien président de la Commission électorale indépendante, n’est pas un homme à mâcher ses mots. Proche de la famille de l’ancien président, il a participé dimanche dernier à un culte religieux où il a rendu hommage à Laurent-Désiré Kabila, assassiné voici vingt ans, le 16 janvier 2001. Au lieu de se limiter à rappeler l’engagement politique du défunt, l’homme de Dieu s’est aventuré dans la politique actuelle, assénant aux dirigeants de ce pays que « si vous voulez que le Katanga continue à être dans la RDC pour toujours et que nous puissions toujours partager le lait et le miel, je veux vous dire des choses qui fâchent ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct