lesoirimmo

Un avocat sur trois a dû puiser dans ses économies pour affronter la pandémie

Un avocat sur trois a dû puiser dans ses économies pour affronter la pandémie
Bruno DALIMONTE

Près de 4.000 avocats ont répondu au sondage lancé par Avocats.be, l’Ordre des barreaux francophones et germanophone qui a souhaité, en collaboration avec l’Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles et aidé par le centre Perelman de l’ULB, dresser un état des lieux de la situation des siens après dix mois d’une pandémie qui les a impactés. L’échantillon, se félicite Me Jean-Joris Schmidt qui a travaillé à la réalisation du sondage, « est très représentatif des barreaux », tant du point de vue du genre que de l’âge ou de l’ancienneté, avec un certain intérêt de la part des stagiaires et un taux de 38 % de répondants affichant plus de 20 ans de barreau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct