Our America is back

Our America is back
EPA.

Le président américain tweete, et ce n’est pas en lettres capitales. C’est un détail qui dit beaucoup du retour à la normalité outre-Atlantique, mais aussi du profond et intense soulagement qu’il en soit ainsi. Ces majuscules étaient autant d’insupportables agressions qui rappelaient à chaque envoi le désordre depuis quatre ans au sommet du pouvoir et la crainte qu’il inspirait.

Les symboles et les mots ne font pas tout, mais après avoir subi cette présidence où tout semblait permis, ils étaient nombreux mercredi à avoir besoin de signes confirmant que l’ère Trump était bel et bien terminée. D’autant que le « nous reviendrons d’une manière ou d’une autre », lancé par le futur ex-président avant d’embarquer pour la Floride, avait de quoi alerter les démocrates qui savent que si Trump est éjecté de la Maison-Blanche, le trumpisme, lui, n’a pas dit son dernier mot.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct