La Grande-Bretagne veut punir les entreprises qui favorisent l’évasion fiscale

Quelques centaines de manifestants ont réclamé la démission de M. Cameron devant Downing Street. © Reporters / Photoshot
Quelques centaines de manifestants ont réclamé la démission de M. Cameron devant Downing Street. © Reporters / Photoshot

Le Premier ministre britannique David Cameron doit présenter lundi des mesures pour rendre pénalement responsables les sociétés qui favorisent l’évasion fiscale, à la suite de l’affaire des « Panama Papers » qui l’a mise en difficulté.

«  Ce gouvernement en a fait plus que tout autre pour agir contre la corruption sous toutes ses formes, mais nous irons plus loin  », doit dire devant les parlementaires M. Cameron selon un communiqué diffusé par Downing Street.

«  C’est pourquoi nous légifèrerons cette année pour que les sociétés qui ne parviennent pas à empêcher leurs employés de faciliter l’évasion fiscale soient tenues pénalement responsables  », doit-il ajouter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct