Le gin tonic, la star des cocktails en confinement

Le Belge confiné semble avoir pris le temps de découvrir l’une ou l’autre des très nombreuses références de gin belge que compte aujourd’hui notre pays.
Le Belge confiné semble avoir pris le temps de découvrir l’une ou l’autre des très nombreuses références de gin belge que compte aujourd’hui notre pays. - Roger Milutin

C’est sans conteste la star des spiritueux depuis le début du confinement. Et pour cause le gin tonic marque un retour en force sur la scène des cocktails. De nombreux Belges semblent en effet l’avoir choisi pour trinquer lors de leurs e-apéros. Pour preuve, alors que la popularité du gin semblait sur le déclin avant le début de la crise sanitaire, l’enseigne au lion enregistre une hausse de 30 % des ventes depuis le mois de mars.

Le Belge confiné semble aussi avoir pris le temps de découvrir l’une ou l’autre des très nombreuses références de gin belge que compte aujourd’hui notre pays. A titre d’exemple, la production du LièGin, fabriqué à la distillerie Radermacher, l’une des plus vieilles distilleries de Belgique, est passée de 26.000 à près de 40.000 bouteilles en 2020. Bruges, Binche, Liège, Namur et même Arlon ou Ciney se dotent aujourd’hui d’un gin aux couleurs de leur localité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct