Accord d’extradition entre Pékin et Ankara: l’inquiétude et la déception des Ouïghours de Turquie

Depuis plus de 4 ans, Alimcan Turdi, qui manifeste régulièrement devant le consulat de Chine à Istanbul, est sans nouvelles de 7 membres de sa famille.
Depuis plus de 4 ans, Alimcan Turdi, qui manifeste régulièrement devant le consulat de Chine à Istanbul, est sans nouvelles de 7 membres de sa famille. - D.R.

Reportage

Depuis fin 2020, la scène se répète chaque matin. Sur les hauteurs de Tarabya, un quartier voisin du Bosphore dans le nord d’Istanbul, un petit attroupement se forme devant le consulat de Chine. Une cinquantaine de personnes – des femmes voilées, pour la plupart – se dressent en rang et en silence, tenant une pancarte à la main.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct