Des chiens utilisés pour détecter le coronavirus dans les aéroports et les gares

Photo contextuelle.
Photo contextuelle. - Soirmag

Une dizaine de chiens pisteurs seront utilisés à partir de février pour détecter le coronavirus, indique jeudi Chris Callewaert de l’Université de Gand. Les animaux semblent très bons pour détecter la maladie dans les échantillons de transpiration et de cette manière seraient encore plus utiles que le test PCR classique.

Dans un premier temps, les animaux devraient être déployés dans des endroits tels que les aéroports et les gares. Malinois, Labradors : différentes races de chiens sont capables de faire le travail.

Si les chiens sont à la hauteur des attentes, le groupe de travail qui pilote le projet souhaite former une centaine d’animaux supplémentaires sur le long terme pour détecter les infections, par exemple lors de festivals.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct