Présidentielle américaine

Premier jour de travail fourni pour Joe Biden à la Maison Blanche

Sans perdre de temps, Joe Biden signe les premiers décrets de sa présidence.
Sans perdre de temps, Joe Biden signe les premiers décrets de sa présidence. - afp

La fête fut belle, très belle même, de l’avis des élus démocrates et républicains mêlés qui eurent la chance d’y assister. Cette cérémonie d’investiture du 46e président des Etats-Unis, Joe Biden, s’annonçait sous de sombres augures, avec les menaces d’attentat d’extrême-droite et la distanciation sociale requise par la pandémie de covid (408.000 morts outre-Atlantique).

Il n’en fut rien. Panorama superbe face au Capitole et aux 190.000 drapeaux américains plantés dans le sol pour honorer le public tenu à bonne distance, chorégraphie léchée, intervenants exceptionnels et inspirés, de Lady Gaga au chanteur de country Garth Brooks en passant par la révélation Amanda Gorman et son poème The Hill We Climb , jusqu’au feu d’artifice final, grandiose, le savoir-faire américain en matière de grand spectacle s’est exprimé mercredi à Washington, sans qu’aucun incident sécuritaire ne vienne gâcher les festivités.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct