Zone Bruxelles-Midi: une affaire qui révèle des faiblesses dans la lutte contre le racisme

La police à nouveau au centre d’une polémique en région bruxelloise.
La police à nouveau au centre d’une polémique en région bruxelloise. - D.R.

D’abord, il y a les « macaques », les « tapettes » et les « ici ça pue » proférés par deux policières ne cherchant pas à dissimuler leur racisme, et qui en uniforme font le tour d’Anderlecht au volant de leur véhicule en insultant ses habitants. Ces propos, enregistrés dans une vidéo en 2018, ont refait surface au travers d’articles de la DH et de Het Laatste Nieuws. Ils ont massivement choqué mais ont aussi soulevé de nombreuses questions. Comment se fait-il que Cindy B., l’une des deux policières responsable de ces propos soit toujours en poste au sein de la zone Midi (Saint-Gilles, Forest, Anderlecht), tandis que sa collègue officie toujours dans une autre zone, à l’issue d’une demande de mobilité ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct