Danser pour exorciser la peur: Rhye livre une musique de l’âme, tantôt paisible tantôt apaisante

Rhye était à l’origine un duo réunissant Michael Milosh et le Danois Robin Hannibal. Michael, originaire de Toronto, mène le projet seul depuis bien longtemps : « Robin était déjà parti avant qu’il y ait eu le moindre concert », précise-t-il.
Rhye était à l’origine un duo réunissant Michael Milosh et le Danois Robin Hannibal. Michael, originaire de Toronto, mène le projet seul depuis bien longtemps : « Robin était déjà parti avant qu’il y ait eu le moindre concert », précise-t-il. - DR

Il est parfois de ces coïncidences étranges… Enregistré bien avant le début de la pandémie et les quarantaines, le nouvel album de Michael Milosh alias Rhye s’intitule Home et nous arrive à un moment où on commence justement à bien intégrer le concept du « chez-soi ». Télétravail, bulle familiale et tout le toutim, il s’en est fallu de peu pour qu’on se remette à parler cocooning ! Reste qu’en cette période, la musique semble plus importante que jamais. Pas besoin en tout cas d’en convaincre Michael : « C’est très important, comme bien d’autres choses aussi auxquelles nous ne pensions même pas en ces termes auparavant. Prendre soin de sa santé mentale, par exemple. Se sentir bien. Et, oui, la musique joue un grand rôle là-dedans. »

Los Angeles est définitivement votre nouveau « chez vous » ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct