Voyages non essentiels interdits: quelles conséquences sur les assurances?

Voyages non essentiels interdits: quelles conséquences sur les assurances?

Le gouvernement interdit certains voyages, pas tous. Pour les assurances « voyage », les compagnies vont devoir jouer sur les nuances. A priori, si un voyage est jugé essentiel, il sera couvert comme avant, idem pour un Belge qui vit à l’étranger. Si une personne décide de partir en voyage d’agrément malgré tout, il va falloir analyser chaque situation. A priori, à partir du moment où c’est la personne qui prend le risque d’effectuer quelque chose d’interdit par les autorités, elle s’expose à une ré-interprétation de ses contrats. Avec de nombreuses variantes selon les situations et le type d’assurance : annulation, assistance, hospitalisation, dépannage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct